Élimination des compactages

Une prairie trop humide au printemps et à l’automne, et trop sèche l’été au cours d’une année moyenne peut compacter le sol. L’élimination des compactages montre une nette amélioration. Suite à cette opération, une grande partie des eaux pluviales peut s’infiltrer dans le sol, tandis qu’en période de sécheresse, la prairie accède mieux à l’humidité.

La cause du compactage

De nombreux éleveurs constatent une baisse de la qualité de l’herbe sur leurs parcelles. L’une des causes est l’utilisation intensive des prairies. Les passages fréquents sur les surfaces agricoles exploitées avec des engins (de plus en plus) lourds écrasent le sol et compactent les sous – couches, généralement à une profondeur entre 25 et 30 cm. Une semelle de labour peut également générer le compactage.

Si le compactage est en surface, les racines ne pénètrent pas assez profondément dans le sol pour absorber l’eau et les nutriments. En cas de compactage en surface et en profondeur, l’eau ne s’infiltrera pas assez rapidement dans le sol lors de fortes pluies, provoquant des flaques d’eau et des zones humides. Ces dernières engendrent un manque d’oxygène, un retard de croissance et la mort des plantes. La prairie se transforme alors en un champ humide avec de l’herbe de mauvaise qualité, ce qui diminue sa valeur nutritive et les kilogrammes de matière sèche par hectare.

Élimination des compactages avec la sous-soleuse pour prairies

La sous-soleuse pour prairies Evers sert à éliminer les compactages tout en laissant le couvert intact. La capacité d’absorption d’eau du sol s’améliore, permettant ainsi la circulation de machines agricoles sur la prairie et le pâturage plus tôt au printemps. De plus, le gazon comporte plus longtemps les bonnes herbes, ce qui permet de reporter le réensemencement (relativement coûteux), voire même de l’éviter.

La sous-soleuse pour prairies incise le gazon, élimine avec les dents les compactages et referme avec le rouleau les incisions (traversées par les dents de décompactage). Les dents brisent le compactage en l’ouvrant tout en laissant le couvert herbeux intact.